Haïm Korsia : connaissance de soi

Transcription de la vidéo

Comment s’articulent l’éthique et la connaissance de soi ?

La connaissance de soi n’interdit pas aux autres de mal penser sur vous. Par exemple : je sais que je ne vais pas manger de porc. Mais éthiquement, est-ce que je peux m’installer dans un restaurant et avoir une assiette de porc avec la pomme dans la bouche du porc devant moi, laissant ainsi penser à quelqu’un qui passe devant que je suis en train de manger du porc ? Fondamentalement je n’ai rien transgressé (je me connais bien, je ne vais pas manger), mais je me suis mis en situation d’induire quelqu’un en erreur. Et ça c’est une réflexion à avoir. Donc ce n’est pas parce qu’on se connaît bien qu’on ne doit pas réfléchir aux conséquences sur les autres et sur le monde de nos actions ou de nos non-actions

Les commentaires sont fermés.