Serge Lama – transmission

  • Nom:
  • Thèmes:
  • Disciplines:

Transcription de la vidéo

Comment pensez-vous qu’on peut motiver les jeunes à l’éthique ?

Je pense que c’est le tonneau des Danaïdes. Il faut prendre de petits gestes de chacun, faire des choses, essayer de faire comprendre à chacun, avec ses moyens, autour de soi, faire son travail d’éthique justement. Et des jeunes seront sauvés. Pas tous bien sûr, mais des jeunes seront sauvés. Et plus il y aura de jeunes qui seront sauvés, plus la société se reconstruira. Mais ça va se faire, comme dans la chanson de Brel, comme dans Les Bigotes, par petits tas, par petits pas. Je ne vois pas arriver quelqu’un qui donne ce que le peuple a je crois besoin d’avoir. Parce que nous, les chanteurs, quand je rentre tous les soirs, on sait ce qu’il faut leur donner. Et il n’y a pas de politique, pas un politique qui actuellement leur donne ce dont ils ont besoin. Ça peut arriver… !

Les gens ont besoin d’authenticité, ils sont désabusés par les mensonges permanents…

Bien sûr, ils ont besoin d’authenticité, de vérité. Ils ne croient plus en rien, ils ne croient plus ce que disent les hommes qui parlent, même les femmes qui parlent, parce que ce serait peut-être une solution d’avoir une femme, pour avoir quelque chose de neuf, au moins au niveau de la personnalité. Mais il ne faudrait pas qu’elle ait un discours politique. Il faudrait qu’elle ait un discours de mère. La mère, comme une mère qui viendrait au secours de la France. Ça ne peut passer que par là.  

Si vous aviez une seule chose à dire à votre petite-fille qui vient de naître…

À ma petite-fille je lui dirais : « Courage ! » Courage, parce qu’il en faut beaucoup pour vivre. Pas seulement pour réussir, pour vivre. Simplement pour vivre. Vivre est un effort permanent.  

 

Les commentaires sont fermés.