Serge Lama – éthique au féminin

Transcription de la vidéo

Pensez-vous qu’il y a une différence d’approche de l’éthique entre les hommes et les femmes ?

Je pense que oui, il y a des différences entre les hommes et les femmes. Naturelles, déjà, et donc forcément il doit y avoir une différence dans la façon de voir les choses. Une femme est plus concrète, elle est plus terrienne, elle voit plus les choses réelles. Les hommes sont beaucoup dans l’artifice. Peut-être qu’on a besoin  justement de quelqu’un qui soit plus terrien, qui soit plus femme actuellement. 

Les femmes sont moins dans la quête de pouvoir que les hommes ?

Non, je ne pense pas. Je pense qu’elles aiment le pouvoir, enfin que certaines aiment le pouvoir, que certaines ne l’aiment pas. Comme les hommes : certains ne sont pas des hommes de pouvoir parce qu’ils n’ont pas envie de l’être. J’en connais qui ont refusé des postes, parce que ce sont des postes qu’ils ne voulaient pas avoir ; ce n’était pas leur nature et les femmes sont pareilles. Les femmes, je pense qu’elles se battent surtout pour avoir leur place qu’elles n’ont pas. C’est ça le problème : c’est que les femmes n’ont pas la place qu’elles devraient avoir, et justement en terme de pouvoir, et en terme aussi… ce n’est pas normal… puisque les féministes se battent maintenant depuis cinquante ans, et encore plus longtemps, depuis le début du siècle dernier. Elles se battent pour finalement obtenir des choses abstraites. Mais des choses concrètes, elles n’ont rien obtenu. Elles ne sont toujours pas payées autant que les hommes à poste égal. Tout ce qui compte vraiment et qui a les pieds sur terre, si j’ose dire, elles ne l’ont pas obtenu, les femmes. Et ça c’est scandaleux. Ce n’est pas normal.  

Vous constatez aussi une forme de sexisme dans le milieu de la chanson ?

Ah oui, sûrement ! oui, oui, sûrement ! Encore que là c’est un peu différent, parce qu’on peut s’enticher de quelqu’un dans le milieu de la chanson. Louane a beaucoup de succès par exemple actuellement, il y a un engouement autour de Louane, etc. Ce sont des choses qui peuvent arriver dans la chanson, qui arrivent peut-être moins. Il y a eu Dalida, même des femmes dans la chanson. Malgré tout nous ne sommes pas ceux qui ont eu le moins de femmes, mais c’est sûr qu’il y a plus d’hommes que de femmes, là aussi, même dans mon métier, qui n’est pas un métier, je tiens à le souligner. 

Les commentaires sont fermés.