Yves Lecoq – sensibilisation à l’éthique

  • Nom:
  • Thèmes:

Transcription de la vidéo

Qu’est-ce qui vous a sensibilisé à l’éthique ?

C’est plus parce que je me suis senti peut-être mieux moi-même en respectant certaines données, certains ordres, d’où qu’ils viennent. C’est que moi, je me sens mal quand j’ai fais un truc que je ne ressens pas… Ce n’est pas parce qu’il y a écrit dans mon catalogue : « Ça, tu ne dois pas le faire ! » Quelquefois c’est la limite d’ailleurs : on ne peut pas trop savoir si on est vraiment dans le bien ou dans le mal. Mais avant tout, je suis intuitif là-dessus. L’intuition, elle me sert beaucoup dans la vie et je pense que, même au niveau de la morale, c’est important de s’en inspirer !

Quel a été l’impact de vos parents ?

Mon autorité paternelle a disparu, à l'âge de treize ans. Je la subissais déjà assez mal parce que ma mère était le contraire de l’autorité. J’ai été lâché dans la nature très tôt. Donc, il y a eu certainement un peu de... Et il y avait déjà un côté rebelle à l’école, etc., par rapport à certaines choses qu’il ne fallait pas faire. Donc, ça, je l’ai un peu cultivé, et je pense qu’ il a fallu que moi-même je me donne mes propres garde-fous, évidemment.

Entretien réalisé le 4 mars 2008

Les commentaires sont fermés.