Nicole Ameline – éthique et expériences vécues

* * * *   1 vote

Transcription de la vidéo

Pourriez-vous raconter un événement de votre vie qui vous a mis face à un dilemme  éthique, et comment vous l’avez résolu ? 

Je vous donnerai un exemple très récent, puisque demain nous allons voter la loi sur l’émigration. J’ai été, nous étions deux ou trois au sein de mon groupe politique à refuser la déchéance de nationalité au motif que cette mesure risquait de créer deux catégories de français et de vraiment porter atteinte à la cohésion nationale et de créer un focus très négatif sur une jeune génération qui aurait pu penser que, parce qu’elle était issue de l’immigration, elle ne bénéficiait pas de l’ensemble des droits des citoyens français. Et quel que soit le soutien que j’apporte à la maîtrise des flux migratoires et autres, je n’ai pas pu, par principe. Nous pouvons, quand on appartient à une majorité, accepter telle ou telle loi qui, sur le plan économique ou social, ne sont pas parfaites à nos yeux, mais lorsqu’il se pose un problème qui touche vraiment la dignité des individus et la citoyenneté française, là je pense que l’éthique républicaine joue. Et c’est ce que j’ai fait jouer.

Je vais vous donner une dernière illustration : nous avons eu un jeune de ma circonscription qui est mort en Afghanistan. Je suis allée voir les parents et leur ai dit : « Je suis responsable de sa mort, j’ai voté le départ des troupes françaises. » Et ils ont été extraordinaires, puisqu’ils m’ont dit : « Vous avez eu raison de le faire et notre fils était heureux de servir la France, même à des milliers de kilomètres. » Mais je me sentais extrêmement, pas coupable, mais au moins responsable de cette situation bien sûr. Donc nous avons vraiment des moments, dans toutes nos vies, et surtout dans la vie politique, publique en tout cas, ou les choix sont difficiles.

Entretien réalisé le 14 mars 2011

 

Les commentaires sont fermés.