Gisèle Casadesus – transmission de l’éthique

          0 votes

Transcription de la vidéo

Votre philosophie de vie, vous la devez surtout à l’éducation de vos parents ou à des rencontres ultérieures ?

Oui, oui c’est un peu des deux, un peu des deux. Alors du côté de mes parents, j’avais un père extraordinaire, totalement optimiste, pensant que tout s’arrange toujours et il aurait redonné espoir et confiance à des pierres. « Tout tout s’arrange, tout est bien! » Ma mère n’avait pas du tout le même caractère, mais très profonde, très... Nous sommes, ma mère, par ma mère je suis protestante, alors la religion protestante a tenu une grande part, surtout dans la vie de ma mère et ça a déteint fatalement aussi sur moi.

Les parents transmettent-ils mieux les valeurs importantes ?

On se demande toujours si on arrive à transmettre quelque chose aux siens. On ne peut pas, on ne peut pas influencer, on ne peut pas… Bon, mes enfants, oui j’ai essayé de les élever d’une certaine manière, mais il arrive un moment où ils sont lâchés, c’est à eux de faire leur vie, et ça n’empêche qu’on les soutient personnellement et intérieurement. Mais c’est leur vie,  on ne peut pas les diriger. Mais on est quelque fois étonné par certaines réactions qu’on n’attendait pas et qui vous réconforte, en se disant :" Il y a des bons éléments !"

Entretien réalisé le 14 novembre 2014

 

Les commentaires sont fermés.