Catherine Enjolet – éthique au féminin

          0 votes

Transcription de la vidéo

Pensez-vous qu’il y a une différence d’approche des questions éthiques par les hommes et par les femmes ?

Je sais qu’autour de moi je suis quand même entourée, dans mon action, par une majorité de femmes. C’est tout ce que je peux dire d’un point de vue concret de ce que j’observe. En revanche, la sensibilité, celui avec lequel je travaille, mon complice étant Boris Cyrulnik, on est à cent pour cent dans la même sensibilité. C’est vraiment mon frère, pas seulement mon frère de parcours et mon frère de sensibilité et je suis sa petite soeur, etc. Donc je ne pense pas que ça soit tellement, que ça tienne tellement au fait d’être femme ou d’être homme, mais peut-être au parcours quand même, essentiellement au parcours. Et il se trouve peut-être que les femmes, par leur expérience,  par ce qu’elles ont à vivre, à donner, à enfanter etc., sont peut-être plus dans l’expérience de vie, qui fait qu’elles portent sans cesse ce flambeau de vie. Donc je pense que cette réponse est peut-être plus là que dans l’idée, de voilà, d’appartenance au sexe masculin ou féminin.

Entretien réalisé le 8 avril 2016

Les commentaires sont fermés.